Quel bois choisir pour sculpter une kuksa ?

Si vous souhaitez sculpter par vous-même votre kuksa et que vous cherchez le meilleur bois pour le faire, vous êtes au bon endroit !

Anne-Laure CompainAnne-Laure Compain

Anne-Laure Compain

Nature Lovers
Publié(e) le 2 mars 2022 (Mis à jour le 5 septembre 2022)

Cet article vous détaille comment choisir et conserver son bois pour sculpter sa kuksa. Pour connaître les outils et les étapes de fabrication d’une kuksa, consulter notre guide de fabrication.

kuksa bois

Quel bois choisir pour sculpter une kuksa ?

Présentation d’un morceau de bois

Connaissez-vous les différentes parties du bois ?

Il faut savoir que chaque partie joue un rôle important dans la croissance et la vie de l’arbre. Voici ci-dessous un schéma d’une tranche de bois.

schéma pièce de bois
  • L’écorce. Elle permet à l’arbre de se protéger de l‘environnement extérieur.
  • L’écorce interne va elle, transporter les nutriments vers l’intérieur de l’arbre.
  • Le cambium est la partie où vont se créer les différents anneaux de l’arbre. D’ailleurs, c’est la vitesse de croissance de l’arbre qui va déterminer la distance entre les anneaux.
Si l’arbre a une croissance lente alors les anneaux seront denses et cela signifie que le bois sera plus solide.
  • L’aubier. C’est le bois le plus jeune de l’arbre. Il se trouve donc plus proche de l’extérieur de l’arbre.
  • Le coeur du bois. C’est le bois le plus ancien et le plus au centre de l’arbre. C’est ici que les nutriments, l’huile et la résine sont stockés.

Les arbres poussent à des vitesses différentes et ont, comme les humains, différents phases de croissances. Se sont elles qui vont lui donner les différences de couleur du bois. En effet, au printemps, l’arbre va libérer de la sève ce qui va rendre le bois de plus mou et de couleur plus clair. Par contre, en été, le bois va sécher et donc se durcir et s’assombrir.

Le coeur du bois est une partie sombre et dure par rapport à l’aubier, elle est donc parfaite pour sculpter.

Qu’est-ce que le bois frais ?

Comme son nom l’indique, le bois frais est un bois qui provient d’arbres fraîchement abattus ou de branches fraîchement coupées. Ce type de bois contient beaucoup d’eau, mais il est aussi plus tendre et donc plus facile à travailler.

Cependant, il faut faire attention quand on commence à travailler avec un bois frais. Lorsqu’on coupe ce type de bois, il commence immédiatement à sécher. Mais ne vous affolez pas, il ne va pas sécher en quelques minutes ! Par contre, c’est pendant cette période de séchage, qu’il rétrécît et qu’il peut alors se tordre ou se fissurer.

Le mieux est donc de travailler grossièrement le bois lorsqu’il est frais pour ensuite travailler les finitions lorsqu’il a séché. Ainsi, le bois a le temps de bouger, de se tordre ou encore de se fissurer. Et ce, sans abîmer le travail de sculpture effectué.

J’ai du bois frais, comment le stocker et le conserver ?

Et bien la réponse va dépendre de ce que vous faites avec votre bois.

Conservation pendant longtemps

Si vous souhaitez conserver votre bois pendant plusieurs semaines voir plusieurs mois, il faut le mettre au congélateur. Ainsi, toute l’eau se trouvant dans le bois va geler et sera toujours présente lorsque vous voudrez utiliser votre morceau de bois.

Sinon, si vous le pouvez, vous avez la possibilité de conserver votre bois en extérieur dans une boite qui laisse passer l’air.

Il ne faut surtout pas poser le bois à même le sol pour pas qu’il soit envahit d’insectes et d’humidité et qu’au final il pourrisse.

Conservation pendant la sculpture

Si vous êtes en train de sculpter votre kuksa et que vous souhaiter conserver votre bois le temps d’une nuit (Ah, parce que vous dormez pendant votre sculpture ? Vous ne faites pas ça sans interruption 😉), vous avez juste à mettre votre morceau de bois dans un linge et au réfrigérateur. Comme ça, il ne fissurera pas.

schéma d'une pièce de bois

Comment savoir si le bois est sec ?

Il est difficile de quantifier la durée de séchage d’un morceau de bois. Le plus simple est de le toucher et de voir s’il est encore humide ou non.

C’est une fois sec, que vous pouvez commencer à sculpter. Il n’y a donc plus aucun risque de torsion ou de fissure du bois. Le seul blocage que vous pouvez rencontrer, c’est que le bois sec est beaucoup plus dur à travailler. Il va donc falloir beaucoup plus d’huile de coude !

L’astuce est de débiter le plus de bois avec une scie ou une hache avant de s’attaquer au travail au couteau
Vous souhaitez recevoir plus d'informations sur les kuksa ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez l'actualité et les nouveaux produits Kuksa Shop directement dans votre boite mail.

Sélection de bois pour sculpter une kuksa

Le bois a une couleur, un caractère, une apparence et une structure différents selon son essence. Certaines essences sont molles alors que d’autres sont dures et sont donc plus appropriées pour la sculpture.

  • bois aulne

    L’aulne

    Il existe deux sortes d'aulne : le blanc et le glutineux. L’aulne est un arbre qui pousse principalement près de l’eau. Il a donc naturellement une forte résistance à l’humidité. Le bois a un ton de rouge et est agréable à travailler à la fois frais ou sec.

  • bois  bouleau Masur de Scandinavie

    Le bouleau Masur de Scandinavie

    Ce type de bouleau pousse dans des conditions climatiques extrêmement rudes ce qui lui donne une apparence et une structure très particulière. C’est un bois très difficile à travailler et très dur. Il faut dont souvent l’humidifier pour le travailler.

  • bois bouleau

    Le bouleau

    Le bouleau est un bois tendre et homogène. C’est pour cela qu’il est solide et durable. Sa couleur très claire est uniforme sur toute la partie du bois. C’est le bois de sculpture le plus traditionnel, car il est parfait à travailler frais comme sec.

  • bois pin

    Le pin

    Outre son odeur très agréable, le pin est un bois qui vieillit très bien. Le coeur du pin est résineux et foncé alors que l'aubier est clair. Mais, c’est parce qu’il est tendre que les objets sculptés avec peuvent devenir fragiles et se casser ou se fendre sur les zones peu épaisses.

  • bois orme

    L’orme

    À la fois lourd, résistant et dur, le bois d’orme est un bois d’apparence magnifique, mais il est très compliqué à sculpter. Cependant il peut quand même être un peu tordu. Son coeur est rougeâtre alors que l'aubier est clair.

  • bois chêne

    Le chêne

    Le bois de chêne est un bois très lourd et dur. Sa couleur est brune au centre et clair sur les extrémités. C’est un bois difficile à travailler. Le bois sec est très dur et le bois frais dispose de nombreuses bandes poreuses qui compliquent le taillage.


Traditionnellement, dans quel bois est sculpter une kuksa ?

Depuis des années, l’authentique kuksa est sculptée à partir de loupe de bouleau Masur, un bouleau que l’on retrouve dans les forêts scandinaves.

Qu’est-ce que c’est une loupe de bois ?

Une loupe, c’est tout simplement une excroissance de l’arbre. Donc la loupe de bouleau est une excroissance de bouleau. Elle se forme suite à un stress que subit l’arbre, comme par exemple une blessure ou une infection.

loupe de bois

Les avantages de la loupe

Le premier avantage de l’excroissance dans la sculpture, c’est que les fibres du bois suivent sa forme et cela apporte beaucoup de résistance et de solidité à la tasse fabriquée.

Deuxième avantage de ces excroissances, c’est que vous pouvez la retirer de l’arbre à l’aide d’une scie sans avoir à abattre l’arbre entier. Pour cela, vous devez scier sur le haut de l’excroissance puis sur le dessous. Ainsi, elle va se détacher simplement de l’arbre.

Le cas des kuksa

Il faut savoir que la loupe de bouleau est très résistante et c’est pour cela les Sami utilisaient ce bois. Elle peut supporter de grandes différences de températures. Il est donc possible de boire de l’eau chaude en pleine nature finlandaise sous -20°. La kuksa résistera à ce choc de température

Aussi, les kuksa fabriquées en loupe de bouleau durent plus longtemps et sont plus résistantes que les kuksa en bouleau. Ce sont les torsions, les ondulations et les mouvements de croissance de la loupe qui vont donner à chaque kuksa sa rareté et son apparence unique.

C’est pourquoi deux kuksa authentiques et faites à la main en loupe de bouleau ne seront jamais identiques.

Il faut savoir qu’aujourd’hui trouver de la loupe de bouleau adaptée pour travailler traditionnellement une kuksa est rare. Cette rareté du matériau de fabrication influe énormément sur les durées de production et le prix des kuksa.
bois kuksa sculpteur

Achetez votre kuksa traditionnelle dès maintenant

Découvrez nos kuksa faite à la main en Laponie finlandaise.

kuksa-kuukeli-authentique-0

Kuukkeli kuksa 20 cl

Construite à la main par un artisan finlandais avec de la loupe de bouleau, cette kuksa vous amène au coeur de la nature.

Voir le produit
kuksa-kaniini-authentique-corne-renne-0

Kaniini kuksa 20 cl

Savourez vos meilleures boissons avec cette superbe kuksa en corne de renne de 20 cl avec son bois aux multiples nuances.

Voir le produit

Vous souhaitez en savoir plus sur les kuksa ?

Les kuksa vous passionne, alors ces articles devraient vous intéresser également.

- 10 % sur votre commande

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez votre code de réduction dans votre boite mail !

refonte-table-noel