Comment fabriquer une kuksa ?

Dans ce guide, nous détaillons toutes les étapes pour sculpter de manière traditionnelle une kuksa. Pour ce faire, nous vous listons les outils que vous avez besoin d’avoir.

Si vous ne savez pas quel bois choisir, je vous conseille de lire notre guide du bois pour fabriquer une kuksa. On vous y dévoile quel bois choisir et comment le conserver.

Anne-Laure CompainAnne-Laure Compain

Anne-Laure Compain

Amoureuse de la nature
Publié le 3 mars 2022 (Mise à jour le 7 mars 2022)

Commençons ce guide par un peu de sagesse. Si vous travaillez le bois pour faire une tasse, ou tout autre object c’est avant tout pour le plaisir et pour laisser libre cours à vos mains et à votre imagination. La kuksa que vous créez ne doit pas être parfaite, elle doit simplement refléter votre créativité et la joie que vous avez pris à la sculpter.

kuksa authentique

Quels sont les outils nécessaires à la sculpture d’une kuksa ?

Tout d’abord, il faut savoir que le couteau et la hache sont les principaux outils pour sculpter. La hache va permettre de dégrossir le travail et le couteau, de faire les finitions et les coupes plus délicates.

Le couteau long

Comme son nom l’indique, le couteau long dispose d’une longue lame qui va permettre de dégrossir rapidement le travail. Cette grande lame sert aussi quand il faut aplatir une partie du bois, comme le dessus d’une kuksa.

long couteau

Le couteau court

Ce couteau à lame courte est parfait pour finaliser la sculpture. La lame courte permet de mieux contrôler le mouvement de la main, ce qui évite tout dérapage. La pointe de ce couteau est souvent utilisée pour faire des décorations sur le bois. Vu qu’elle est courte, elle permet un bon maintient du couteau et un travail plus minutieux.

couteau court

Le couteau cuillère

Comme son nom l’indique, le couteau cuillère permet de former la cavité d’une cuillère, ou le fond d’une tasse ! Il a une lame incurvée afin de tailler en creux.

Il existe plusieurs types de courbes selon ce que vous voulez faire. Si vous voulez faire un creux peu profond pour une cuillère par exemple ou au contraire importante, comme pour une tasse.

Le couteau cuillère classique existe en version droite ou gauche. Mais attention cette spécificité n’a pas de lien avec le fait que vous soyez droitier ou gaucher. En fait, il s’agit seulement du sens avec lequel vous allez travailler le creux. Ce couteau existe aussi avec une lame à double tranchant, mais il n’est pas recommandé de l’utiliser car le double tranchant empêche de pousser la lame avec le pouce ce qui apporte plus de précision dans le mouvement.

couteau cuillère

Le couteau carver

Ce couteau est spécifique pour créer des motifs dans le bois, même si le couteau à lame courte fait très bien l’affaire. Il est conseillé d’utiliser un couteau a bord droit avec une lame courte, d’environ 2cm. De plus, il doit être tranchant jusqu’à la pointe afin de réaliser de belles découpes et d’utiliser tout le potentiel de la lame.

couteau carver

Le couteau ordinaire

Comme son nom l’indique, ce couteau est classique, il permet de retirer l’écorce ou d’enlever les brindilles se trouvant sur le morceau de bois. D’ailleurs, ce type de couteau est un couteau utilisé par les Sami. Il leur sert principalement à couper du bois et à en retirer les écorces afin de faire un feu.

couteau ordinaire

La hache

La hache classique n’est pas appropriée pour la sculpture, elle est peu précise car trop grande et trop lourde. Cependant la hache à sculpter oui ! Elle est plus légère et dispose d’un manche plus court. Elle permet de dégrossir rapidement de travail et d’enlever l’excédent de bois.

hache sculpture

Quelles sont les étapes de création d’une kuksa ?

Vous pouvez retrouver en détail les différents bois pour sculpter une kuksa dans notre guide du bois. Sachez seulement que les étapes sont les mêmes que vous travailliez avec de la loupe de bouleau, du bouleau, du chêne ou encore du pin !

Si vous travaillez avec de la loupe, c’est la forme et la taille de la loupe qui va déterminer la taille et la profondeur de la kuksa car elle doit être d’une seule pièce. Étudiez donc bien votre morceau de bois avant de vous lancer, soyez stratégique.

Retirer l’écorce

Retirer l’écorce de l’excroissance, ou du morceau de bois, à l’aide d’une hache puis fendre le tronc dans la moelle

retirer ecorce

Couper grossièrement le bois

À l’aide d’une hache à sculpter, coupez grossièrement la forme extérieure de votre kuksa

Couper grossièrement le bois

Créer une forme ronde

Avec le couteau ordinaire, continuez de sculpter la forme extérieure de la kuksa. C’est le moment de tailler une forme ronde avec une surface plate et lisse sur le dessus.

Créer une forme ronde

Sculpter le creux de la kuksa

Tracez une ligne au centre de la forme et dessinez la forme de la poignée. Ensuite, à l’aide du couteau cuillère, commencez à creuser la tasse. On commence à creuser au milieu pour ensuite atteindre les bords.

A cette étape, il est important de travailler successivement l’extérieur et le bas du creux afin de garder les bords de la tasse de la meme épaisseur. Cela permet de toujours avoir le creux de la tasse au centre de la forme ronde.e and the bottom of the hollow in order to keep the edges of the cup of the same thickness. This allows to have always the hollow of the cup in the center of the round shape.

Sculpter le creux de la kuksa

Sculpter l'extérieur de la kuksa

Une fois l’étape 4 finie et l’intérieur de la tasse finalisé, attaquez vous à la matière sur l’extérieur et le manche. Faites une forme bien arrondie et plane sur le dessous afin de pouvoir poser la tasse.

Sculpter l'extérieur de la kuksa

Laisser sécher naturellement

Une fois tout le travail de sculpture finir et que vous êtes satisfait de la forme, laissez sécher la tasse naturellement et lentement, de préférence entourée de la sciure de bois. Cela permet au bois de sécher plus uniformément.

Laisser sécher naturellement

Finitions

Il est temps de passer aux finitions. Avoir une surface lisse sur une loupe est très compliqué, car les fibres du bois vont dans tous les sens et donc les coupes sont compliquées. L’astuce est d’avoir un couteau extrêmement tranchant et de souvent l’aiguiser, les coupes seront plus faciles à faire.

finitions sculpture kuksa

Ponçage du bois

Pour le ponçage, utiliser un papier de verre fin et commencez par poncer l’intérieur de la tasse. Plus la surface est poncée et plus l’éclat et les veines du bois vont ressortir.

poncage bois kuksa

Bain bouillant d'eau salée

Pour le durcissement de la kuksa, il existe différentes manières. Nous allons vous en présenter deux :

Traitement à l’huile de lin

L’huile de lin est le traitement le plus répondu pour les ustensiles de cuisine : tasse, cuillères ou encore couteaux. Elle permet de :

  • Durcir le bois
  • Solidifie la surface au contact de l’oxygène

Il ne faut pas diluer l’huile de lin. Elle va pénétrer dans les pores du bois et le solidifier.

Traitement à l’eau bouillante et salée, plus traditionnelle

Il s’agit tout simplement de mettre la taille dans une casserole remplie d’eau et de gros sel. Ensuite la laisser bouillir pendant 45-60 minutes. Pour la quantité de sel, remplissez votre kuksa de gros sel, se sera suffisant. Il faut savoir que le sel, en imprégnant le bois va retenir l’humidité et va donc empêcher un éclatement du bois.

bain eau salée kuksa
Vous souhaitez recevoir plus d'informations sur les kuksa ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez l'actualité et les nouveaux produits Kuksa Shop directement dans votre boite mail.

Quel type de décoration on peut apporter sur une kuksa ?

Presque toutes les kuksas travaillées à la main disposent d’une décoration qui est ajouté après la phase de ponçage. Mais attention, si décoration il y a, elle doit respecter les traditions et leurs significations.

Décoration en corne de renne

La décoration la plus classique reste un morceau de corne de renne poli et incrusté dans l’anse de la tasse. En effet, le renne faisant partie de la vie des Sami, l’os de renne est venu naturellement agrémenter les tasses en bois qu’ils créaient.

L’accroche en cuir de renne

Sur toute tasse authentiques, se trouve un lien en cuir de renne accroché à la poignée.

Mais savez-vous à quoi sert ce lien ? À l’origine, ce lien permettait aux Sami d’accrocher leur kuksa à leur ceinture. Cette accroche permet, entre autres, aux campeurs ou aux aventuriers d’accrocher leur kuksa à leur sac à dos.

La peinture

Autre décoration possible c’est de peindre un motif sur la tasse ou sur l’anse. De la peinture traditionnelle n’étant pas assez durable, elle est souvent remplacée par l’époxy

peinture kuksa

La gravure

Il est aussi possible de trouver des tasse gravées avec le nom d’une personne ou un paysage.

gravure kuksa

Le feu

Enfin, certains créateur de kuksa offrent plus de créativité et vont brûlé la tasse au chalumeau pour lui apporter une couleur noire naturellement.

bruler kuksa

Combien de temps en moyenne pour fabriquer une kuksa.

La durée pour fabriquer une kuksa va dépendre de l’expérience de la personne qui la sculpte, du bois utilisé, de la forme voulu et surtout de la taille de la tasse.

En moyenne, il faut 5 à 7 jours pour faire une tasse.

Achetez votre kuksa traditionnelle dès maintenant

Découvrez nos kuksa faite à la main en Laponie finlandaise.

kuksa kuukkeli

Kuukkeli kuksa 20 cl

Construite à la main par un artisan finlandais avec de la loupe de bouleau, cette kuksa vous amène au coeur de la nature.

kuksa-kaniini-1

Kaniini kuksa 20 cl

Savourez vos meilleures boissons avec cette superbe kuksa en corne de renne de 20 cl avec son bois aux multiples nuances.

kuksa hirvi

Hirvi kuksa 35 cl

Vous cherchez un moyen de rester proche de la nature ? Cette kuksa de 35 cl est ce qu'il vous faut !

Vous voulez en savoir plus sur les kuksa ?

Vous êtes passionné de kuksa, alors ces articles devraient également vous intéresser.

- 10 % sur votre commande
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez votre code de réduction dans votre boite mail !
kuksa-renne-corne-tronc-arbre